Scanner CanoScan LiDE 20

Pour configurer ce scanner plat sous Ubuntu GNU/Linux, voici comment.

Scanner plat Canon Cano Scan LiDE 20

Scanner plat Canon Cano Scan LiDE 20

Après m’être assurée d’avoir installé les paquets sane, scanbd, sane-utils, sane-common, j’ai ajouté dans le fichier /etc/sane.d/genesys.conf la ligne suivante:

# Canon LiDE 20 (ajout de moi-même)
usb 0x04a9 0x2208

les valeurs pour la ligne usb sont trouvées grâce aux recherches sur le web et confirmées grâce à la sortie de « lsusb » lorsque le scanner est connecté en USB à l’ordinateur

Bus 001 Device 006: ID 04a9:220d Canon, Inc. CanoScan N670U/N676U/LiDE 20

 

Il est aussi nécessaire de trouver ou d’ajouter sous /etc/udev/rules.d/ les lignes suivantes dans un fichier genre 40-libsane.rules, ou 60-libsane.rules, ou encore 60-libsane1.rules:

# Canon CanoScan N670U/N676U/LiDE20
ATTRS{idVendor}=="04a9", ATTRS{idProduct}=="220d", ENV{libsane_matched}="yes"

Droits et permissions : les fichiers sous /etc/udev/rules.d appartiennent bien sûr à root:root et sont dotées des permissions 644 (rw-r–r–).

 

Réglage de la luminosité pour un PC portable récent sous Linux

Les touches FN

Lors d’un achat récent par un de mes clients, à qui j’ai conseillé une marque fournissant des ordinateurs sans système d’exploitation, nous nous sommes aperçus après l’installation que les touches « Fn + F7 » et « Fn + F8 », dédiées à l’accroissement et à la diminution de la luminosité de l’écran ne fonctionnaient pas.

Portable Aurore i3

La distribution installée est Xubuntu 16.04.2 (parce que c’est une LTS, et Xfce4 parce que c’est sympa et léger). La machine, un portable «LDLC Aurore Ci3-4-H20», soit un portable 17,3″ doté d’un écran mat, de 4 Go de RAM extensibles à 32 Go, un processeur Skylake i3 (retenez « Skylake », c’est important). Alors, comment régler ce problème de luminosité de l’écran qui ne pouvait être réglée ? Je suis déshabituée à chercher les informations techniques depuis que les distributions GNU/Linux grand public fonctionnent majoritairement « out of the box ». Cependant, j’installais d’abord le paquet xbacklight, mais celui-ci une fois installé et lancé en console ne renvoyait qu’un curieux message disant en gros qu’il ne trouvait aucune sortie valable. Le message (en anglais), une fois mis dans un moteur de recherche me proposait des pistes.

Finalement, c’était un problème de driver (aka « pilote »).

Je vous donne la solution : rendez-vous sous « /lib/modules/`uname -r`/kernel/drivers/ » (sans les guillemets) et là saisissez dans votre console la commande suivante, pour rechercher ce que vous trouverez comme module (aka « pilote ») contenant la chaine de caractères « backlight »:

find . -name ‘*backlight*’

et voici ce que je trouvais:

./leds/trigger/ledtrig-backlight.ko
./video/backlight
./video/backlight/pcf50633-backlight.ko
./video/backlight/sky81452-backlight.ko
./video/backlight/gpio_backlight.ko

Celui commençant par la chaîne de caractères « sky » me semblait approprié, évoquant « skylake », du nom de la version du processeur. Je le chargeais, (« sudo modprobe sky81452-backlight.ko », puis l’ajoutait au fichier « modules » sous « /etc/ » (simple ajout du nom sky81452-backlight.ko après les lignes commentées) et un redémarrage plus tard, cela fonctionnait !

Problème réglé ! \o/