Orditux Informatique ne vous emmènera pas dans l’Espace !

Mais GNU/Linux oui : il vous y emmènera, si vous avez les moyens de vous offrir le voyage.

Linux dans les fusées spatiales

Linux dans les fusées spatiales

Depuis les débuts de la conquête de l’espace, l’informatique a été de la partie, et à compter de 2013 les systèmes d’exploitation GNU/Linux ont remplacé Windows pour toutes les tâches autres que les mails et le divertissement.

Quels systèmes GNU/Linux ?

Des distributions Linux telles que Debian, Redhat et Scientific Linux ont remplacé les anciens systèmes Windows XP jusque là employés sur la Station Spatiale Internationale.

Mon entreprise, l’atelier Orditux Informatique, installée à Pamiers, est spécialisée dans les logiciels libres, et en particulier dans les système informatique GNU/Linux, pour ses qualité d’adaptabilité et de résilience. De plus en plus d’utilisateurs, particuliers ou professionnels changent pour un système Linux, que ce soit pour faire durer leurs ordinateurs plus longtemps ou pour profiter d’une expérience utilisateur différente.

Et cette semaine, l’Espace est à l’honneur à Pamiers !

Chaque jour Planète Sciences, une association soutenue entre autres, par le CNES, Centre National d’Études Spatiales, offrira des animations relatives à l’exploration spaciale et aux métiers de l’espace !

La vitrine de l’Atelier Orditux Informatique ne sera pas en reste et vous offrira une vision toute libriste de la conquête de l’espace, avec Tux, la mascotte des systèmes Linux en vedette. Vous pourrez visionner des vidéos et vous informer sur les avantages offerts par les systèmes GNU/Linux.

Linux dans l'espace

Linux dans l’espace

L’événement a été annoncé le 12 octobre dernier par La Dépềche qui nous a fourni des détails intéressants sur cette manifestation:

un village spatial sera mis en place au gymnase Irénée-Cros avec, à la clé, une multitude d’ateliers à destination des 8-15 ans. Ils apprendront à marcher comme un cosmonaute ou à lancer des fusées. (…) Des soirées famille, un quiz dans les commerces, une séance de cinéma à prix réduit sont également prévus. Sans oublier des visites d’entreprises.

À propos de visites d’entreprises, je serai ravie de vous accueillir dans un atelier boutique complètement réorganisé pour mettre en valeur le Pingouin Linux* dans le cadre de la Conquête de l’Espace !

Le Système d’Exploitation

Lorsque la Station Spatiale Internationale a opté pour des systèmes Linux, c’était en raison de leur fiabilité et de leur stabilité. Vous ne voudriez pas qu’un système crashe tandis que vous vous élancez vers les étoiles, ou pendant que vous vous affairez à vos importantes tâches durant votre séjour une fois à destination ?

Tux dans la station spatiale internationale

Tux dans la station spatiale internationale

International Space Station switches from Windows to Linux, for improved reliability

Beyond stability and reliability, Keith Chuvala of the United Space Alliance says they wanted an operating system that “would give us in-house control. So if we needed to patch, adjust or adapt, we could.” It’s worth noting that the ISS laptops used to run Windows XP, and we know they’ve been infected by at least one virus in their lifetime: in 2008, a Russian cosmonaut brought a laptop aboard with the W32.Gammima.AG worm, which quickly spread to the other laptops on board. Switching to Linux will essentially immunize the ISS against future infections.

Une traduction rapide:

En plus de la stabilité et de la fiabilité, Keith CHUVALA de l’Alliance pour l’Espace Unis explique qu’ils voulaient un système d’exploitation qui «nous donnerait un contrôle en interne. Aussi si nous avions besoin de patcher, d’ajuster ou d’adapter, nous le pourrions.» Cela vaut le coup de noter que les ordinateurs portables de l’ISS (en anglais : International Space Station) utilisaient Windows XP, et nous savons qu’ils avaient été infectés par au moins un virus durant leur temps de vie : en 2008 un cosmonaute russe apporta un ordinateur portable à bord avec le vers W32.Gammima.AG, qui se répandit rapidement à bord sur les autres ordinateurs portables. Passer à Linux permettra essentiellement d’immuniser la SSI contre de futures infections.

Linux et les activités spatiales

On retrouve des systèmes Linux et des logiciels libres dans toutes les activités autour de la conquête de l’espace. Les informations suivantes sont fournies par Luc MAISONOBE, créateur des programmes Orekit et Rugged:

Le spatial, comme quasiment tous les domaines technologiques, est un gros utilisateur de logiciel libre. Le libre est partout, dans les satellites eux-mêmes, mais aussi dans les segments sols, qui sont une partie très importante d’un système spatial, dans la partie aval du traitement des données, ou les données elles-mêmes qui peuvent être libres. On peut citer par exemple :

  •  le processeur LEON https://en.wikipedia.org/wiki/LEON embarqué sur certains satellites ;
  •  le système d’exploitation RTEMS https://www.rtems.org qui s’il n’était pas orienté spatial au départ a été certifié pour cela (par l’ESA et par la NASA), et a été embarqué dans un nombre impressionnant de satellites ;
  •  la bibliothèque Orekit https://www.orekit.org qui est mondialement utilisée autant pour l’analyse de mission que pour les opérations et est devenue une référence et qui non seulement est libre mais a aussi une gouvernance ouverte selon un modèle méritocratique ;
  •  la bibliothèque Rugged https://www.orekit.org/rugged, basée sur Orekit et qui est utilisée dans la chaîne de traitement de toutes les images Sentinel 2 ;
  •  Orfeo ToolBox https://www.orfeo-toolbox.org pour le traitement d’images de télédétection ;
  •  les données Copernicus https://www.copernicus.eu/en/access-data.
SatNOGS

SatNOGS

Il existe également une petite fondation, LibreSpace https://libre.space, qui promeut le libre et abrite plusieurs projets. Par exemple SatNOGS permet de fabriquer dans son jardin des antennes permettant de communiquer avec des satellites bas. Il y a réellement des centaines d’autres exemples.

On retrouve aussi un système Linux dans ce robot, présenté sur le site web https://www.extremetech.com (cliquez sur l’image pour accéder au site).

Robonaut2 fonctionne aussi sous Linux

Robonaut 2 fonctionne aussi sous Linux

 

Que trouverez-vous dans la vitrine de l’Atelier Orditux ? Il n’y aura pas aux côtés des ordinateurs fonctionnant sour Linux, comme Primtux, Ubuntu et d’autres, des robots marchant ou roulant, mais une surprise maison vous y attendra !

Et vous aurez aussi droit à quelques vidéos sur le sujet dont une réalisée par ONiRiXEL, une entreprise toulousaine spécialisée qui emploie Blender, un logiciel libre de création 3D.

Atelier Orditux Informatique, 39 rue des Jacobins, 09100 Pamiers.

*Les puristes m’en voudront et rectifieront pour «Le Manchot Linux», puisque «Penguin» en anglais se traduit par «manchot» !

Dimanche 22 mars confinement et plus d’internet

Comment faire pour communiquer quand on ne doit pas sortir et qu’on n’a plus internet ?

Eh bien aujourd’hui dimanche 22 mars, c’est presque de l’effectuation. Plus d’internet aujourd’hui. Selon SOSH cela s’est produit au milieu de la nuit.

Panne chez SOSH

Panne chez SOSH

Il ne reste plus que les données mobiles pour avoir un peu de connexion à l’extérieur.

Continuer la lecture

Ingrédients pour une recette de tchaï

Comme vous le savez peut-être, les épices, c’est bon pour la santé ! Pour changer un peu de l’informatique, voyons comment passer un moment agréable en famille avec une boisson appréciée.

 

Épices pour faire le tchaï

Épices pour faire le tchaï

Je vous offre cette recette modulaire pour faire votre tchaï vous-même à la maison.

Continuer la lecture

Des Elles pour financer son entreprise 3 et 4

Je n’ai pas pu prendre le temps de vous raconter la suite. Disons que c’est prenant, nécessité d’y passer du temps dans le calme le plus absolu, et d’y réfléchir très sérieusement. Voici mes badges

5 Badges Des Elles pour financer son entrepriseJ’ai dû prendre quelques jours de pause après la 4ième séquence pour m’occuper du quotidien et du projet en pratique.

Il reste jusqu’au 30 juin pour rendre le dossier pour la  dernière séquence. J’ai à peine entamé cette 5ième séquence, consacrée au montage de dossiers de demande financement.

Promis, je m’y remet demain soir !

Conférence réseaux professionnels et speed business

Ce mardi 30 mai en soirée, j’assistais à Toulouse à une soirée pro en forme de conférences et de Speed Business.

Speed Business à Toulouse

 

Nathalie Fournié, Mentor en développement personnel.
Pamela Oudard, experte en efficacité commerciale terrain. (http://www.goprac.fr/)
Conférence 40mn
Speed Businness pour la mise en situation 2h

Ce fut une très belle soirée, pleine d’enseignements et de belles rencontres professionnelles.

GNU/Linux, voulez-vous essayer ?

La semaine dernière, j’ai présenté le monde des distributions GNU/Linux, dans les contextes particuliers de l’écologie, et de l’histoire de leur apparition : c’était un monde où avec des moyens technologiques bien plus limités, l’imagination était aussi vivante et fertile qu’aujourd’hui.

Ordinateur ternaire Setun

Ordinateur ternaire Setun

Continuer la lecture

Faites durer un ordinateur et réalisez des économies

L’obsolescence de l’informatique est-elle irrémédiable ?

Durant plusieurs décades il a été répété partout que le matériel informatique était obsolète aussitôt sorti de chez le marchand.

Dans ce cas, comment imaginer acheter un ordinateur en toute conscience, sachant qu’il est déjà dépassé aussitôt acheté ? Serions-nous condamnés à répéter un acte d’achat indéfiniment pour pouvoir utiliser un ordinateur personnel ?

Child Labour Cartoon Hine n° 3497

Continuer la lecture

Éco industrie locale en Ariège, un parapluie en pré commande

Avez-vous déjà entendu parler de l’éco-industrie locale ? C’est l’idée de revenir au développement de petites industries faisant vivre les régions reculées, loin des villes, un peu comme dans l’ancien temps mais avec les moyens actuels.




Luc DANDO en imagine le concept, le présente dans son livre, Vers une Eco-Industrie Locale et nous propose cette question

Et si les petits objets que nous utilisons chaque jour étaient robustes, réparables, produits localement dans le respect de l’Homme et de l’environnement?

L’ensemble du projet est situé en l’Ariège, découvrez-le plus en détails : http://www.eco-industrie-locale.fr.

Who can be Snowden?

Once for a change, a post in English will be published on this blog. Here is an astonishing video with the presenter John Oliver, on Matt’s blog (one of the founders allowing all of us to enjoy the WordPress content delivery system).

http://ma.tt/2015/04/john-oliver-meets-snowden/




Continuer la lecture