Chatter avec IRC que des avantages

Comment communiquer avec fluidité sans alourdir son système ? Sans être obligé de s’inscrire quelque part, et avec plus de liberté que ne peuvent en fournir la plupart des plateformes ?

Pour chatter peut-on choisir entre une page web ou un client local qui apporte bien d’autres avantages sur le plan du confort ?

Toutes sortes de clients IRC

Toutes sortes de clients IRC

Clients graphiques ou clients en mode console, pour toutes plateformes, Windows, MacOSX, GNU/Linux, FreeBSD, etc.

IRC est un protocole de communication permettant d’utiliser diverses applications pour communiquer. http://jargonf.org/wiki/IRC

Grâce à l’IRC et le choix des clients de chat il est possible de chatter de manière sécurisée et fiable avec des groupes ou des individus sur des salons existants ou créés à la volée.

Je présente dans cet article les clients IRC et une introduction à leur usage. Si vous avez besoin d’aide pour le mettre en place chez vous je peux vous aider.

Un des avantages les plus appréciables, à côté de ne pas dépendre d’un fournisseur de services propriétaire, cela fonctionne quelle que soit la taille de la bande passante, et il peut se reconnecter automatiquement en cas de déconnexion.

Pour ces raisons c’est assez facile de communiquer avec des personnes de différents pays.

Le plus facile à mettre en place à mon avis est Xchat. Xchat n’est plus développé cependant il est toujours fonctionnel et c’est un bon programme à utiliser pour débuter. La simplicité relative est son avantage en même temps qu’une disponibilité pour Windows et Linux.

Fenêtre Hexchat

Hexchat ressemble beaucoup à Xchat

Si vous utilisez Mac OS X, vous trouverez un choix de programme sur ces pages, http://www.irchelp.org/clients/mac/ https://macbidouille.com/irc

Une documentation complète pour Xchat, et son successeur Hexchat est disponible ici, http://doc.ubuntu-fr.org/xchat. Hexchat est aussi développé pour Windows et Linux : https://hexchat.github.io/downloads.html.

Logo Hexchat

Logo Hexchat

Inutile sous Linux, de se prendre la tête, il suffit de l’installer depuis votre Logithèque préférée (aka gestionnaire de paquets).

Et en avant le chat !!!

Si vous avez apprécié l’info, merci de laisser un petit commentaire sous l’article !

 

Laisser un commentaire