Portable Acer Aspire 9300 en cure de rajeunissement

Pour cet ordinateur, que m’a confié une cliente, ça passe, ou ça casse. Il est non seulement âgé mais aussi poussif. Cependant il semble stable lors des tests de fonctionnement.

Le problème rencontré est la lenteur, et un autre problème que j’ai pu constater, est qu’il chauffe beaucoup, ce qui n’est pas étonnant, le processeur étant un AMD et la machine datant de 2010 ou 2011. Enfin, après avoir tenté de lui installer un SSD, j’ai dû faire marche arrière. Une fois sur deux ou trois, aléatoirement, le SSD n’était pas détecté.  J’ai alors installé un disque dur classique 2,5″ (en SATA) mais fournissant 7200 rpm au lieu des 5400 rpm avec le HDD précécent.

Acer Aspire 9300

Acer Aspire 9300

Avec une distribution Ubuntu légère, il fonctionne assez bien, même s’il est encore un peu lent. Et il chauffe toujours pas mal. J’ai donc décidé de faire le grand saut et d’attaquer un démontage complet pour me pencher sur le fond du problème : poussière, et surtout pâte thermique pour le processeur et pad thermique pour la carte graphique.

Et pour changer des habitudes, je ne montrerai ici pas la poussière, il n’y en avait d’ailleurs pas beaucoup, je montrerai cet ordinateur en état totalement démonté : j’ai dû utiliser une seconde table pour finir le démontage. Et j’ajouterai progressivement quelques étapes du remontage, jusqu’à son redémarrage.

2 millions et demi de pièces, 1 demi-million de vis… Les PC portables professionnels plus récents sont nettement plus simples dans leur conception. Cela dit, celui-ci fonctionne, permet d’écouter de la musique avec un son agréable, vient avec un clavier ergonomique et très fonctionnel. Il mérite des efforts pour lui offrir une seconde vie.

Dans la photo de droite vous pouvez voir le dissipateur remonté, après application d’un nouveau pad thermique pour la carte graphique et de pâte thermique fraîche pour le processeur. Celui-ci se voit d’ailleur doté d’une pâte qui prend en sandwitch une mince feuille de plomb destinée à augmenter l’effet de dissipation de chaleur.

Cliquez sur la galerie ci-dessus pour voir de plus près, et la suite arrive bientôt. J’ai prévu d’aller récupérer de quoi tester la pile de BIOS avant de lancer le remontage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.