Le portage salarial, l’anti-prise de tête

Il y a 4 ans de cela, j’ai commencé à travailler avec 2i Portage. Plus récemment, j’ai assisté à deux ateliers de formation assurés par leurs soins à La Cantine de Toulouse. Ces ateliers sont extraits d’une formation plus complète destinée à aider les salariés portés à mieux mettre en valeur leurs savoirs faire auprès de leurs prospects.

Je voudrais aujourd’hui partager sur ce modeste blog quelques informations à ce sujet, car le portage salarial, un statut encore très méconnu, est en revanche un cadre de travail de mieux en mieux reconnu dans les textes législatifs et qui peut rendre service à de nombreuses personnes.

Il y a quelques années donc, lorsque j’ai envisagé de prendre un statut au choix parmi ceux disponibles pour exercer une activité de services informatiques, je n’avais pas de budget, et je manquais aussi de temps : ni temps ni monnaie, ça ne le «fait pas» trop n’est-ce pas ?

J’ai tout de même fait un tour dans les entreprises et associations d’accompagnement de projets du département, ainsi que sur certains sites internet fournissant beaucoup d’information sur l’entrepreneuriat (comme l’apec.fr), et j’en revenais toujours au même constat : ce n’était pas pour moi.

D’ailleurs comme l’illustre cette vidéo, même sans parler du RSI ce n’est pas toujours bien simple:

Soit les conditions de démarrage étaient trop onéreuses, soit elle étaient trop exigeantes en matière de rapidité de résultats (et si ça ne marchait pas, ou pas suffisamment ?).

Enfin le statut d’auto entrepreneur aurait été une possibilité à considérer, seulement, être assujettie au RSI (Régime Social des Indépendants) ne me convenait pas non plus. La vidéo suivante illustre de manière sympa les aléas auxquels on échappe !

Alors comme la personne qui s’exprime dans la vidéo ci-dessus, j’ai opté pour le portage salarial.

Oui ça coûte un petit peu de sous, mais pas tant que ça si on considère les points suivants : on bénéficie d’une couverture juridique, fiscale et sociale, à chaque fois que l’on signe un contrat avec un client. Pour pouvoir faire cela, on n’a pas besoin de remplir des déclarations à tout bout de champ, la plupart des tâches de gestion administrative étant assurées par les soins de la société de portage ; on peut cumuler le statut avec une activité salariée ou un statut de demandeur d’emploi, et dans tous les cas on est assujetti au régime des salariés.

Pouvez-vous citer un seul autre cadre de travail indépendant offrant une telle souplesse dans les possibilités ?

À l’époque où j’ai pris cette décision, j’ai recherché des informations sur les entreprises pratiquant le portage, en passant par les annuaires des syndicats de portage salarial. J’en avais trouvé deux, dont celui mentionné dans la vidéo ci-dessus, et un grand nombre d’entreprises dans leurs listes attendaient ma visite. 😉

J’ai visité les sites internet d’un certain nombre d’entre celles proposant leurs services en Midi Pyrénées, et choisi de contacter l’une d’elles en fonction de critères tout personnels : la mise à disposition de nombreux documents permettant de se faire une idée sur le modus operandi de l’entreprise, la lecture d’une Charte dont le contenu me convenait bien, et une première prise de contact positive et chaleureuse. Je n’ai pas regretté ce choix jusqu’ici, et je le recommanderais à toute personne éprise d’indépendance et un tant soi peu allergique aux excès de paperasse. ^^

La société avec laquelle je travaille, 2i Portage, fait cela depuis une huitaine d’années si on en croit les informations glanées sur le web, et offre en plus de ses services de cadre juridique-secrétariat-comptabilité, un volet formation grâce auquel il est possible de proposer des formations en tant que consultant, à travers leur structure, ou de bénéficier soi-même des formations qu’ils organisent, ce qui peut être un plus lorsqu’on a besoin d’améliorer ses compétences.

La page Scoop.it de Henry VINCENT, responsable de l’entreprise 2i Portage, est assez éloquente à ce sujet : Devenir consultant indépendant

Bien, donc vous l’aurez compris, je suis à fond pour le portage salarial : tandis que les uns font ce qu’ils savent le mieux faire, c’est à dire en gros, les déclarations routinières pour les salariés portés, les autres peuvent se consacrer l’esprit en paix à leurs démarches commerciales et à leurs activités.

Des extraits de l’une de leurs formations à destination des consultants sont offerts régulièrement à l’espace numérique «La Cantine de Toulouse». Le prochain rendez-vous programmé le 30 Juin prochain, portera sur les tarifs à pratiquer, en tant que travailleur indépendant.

2i Portage est une société spécialisée dans le portage salarial depuis plus de 7 ans. Son directeur, monsieur Henry Vincent vous fera la présentation de cet atelier avec en plus une petite présentation du portage.

Si vous souhaitez assister à l’un de ces ateliers, il suffit de s’inscrire sur le site de La Cantine. Si vous souhaitez en savoir plus sur le statut lui-même, les liens vers les diverses pages web de cet article devraient vous permettre de trouver de nombreuses informations.

À bientôt pour de prochains articles ou pour des services ! 🙂

 

 

2 thoughts on “Le portage salarial, l’anti-prise de tête

  1. 2i Portage

    juillet 1, 2015 at 2:55

    Voilà un article très intéressant, nous vous remercions pour cet écrit remarquablement complet ! Comme vous le précisez si bien, le portage salarial vous libère de nombreuses contraintes (administratives et comptables) contrairement à l’entrepreneuriat. Et ce n’est pas tout ! Etant donné que vous êtes un salarié dit « porté » vous bénéficiez également de tous les avantages d’un salarié dit « classique » : accès au chômage, à la retraire, etc. De plus, comme vous le citez, ce statut vous permet de tester directement votre activité sans risquer votre patrimoine ! Il y tant d’avantages à être indépendant en portage…

    Pour plus de précisions sur les intérêts de ce statut, nous invitons chacun de vos lecteurs à découvrir les 10 points forts du portage : http://bit.ly/1G5Dex5

  2. Joyce

    juillet 2, 2015 at 1:41

    Bonjour Manon,

    Merci de votre commentaire, et d’avoir précisé des points clés supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.